À lire sans hésiter !·Bon moment garantit !

Ruines: La chronique

Par où commencer,…

Ce n’est pas toujours facile d’écrire une chronique, de donner son avis avec sincérité à chaque fois. Mais. Encore une fois, je ne dérogerai pas à cette règle, car, il me semble que se soit important d’être honnête que l’on aime ou pas un livre. – Tu pense certainement que c’est pas gagné pour celui que je te propose aujourd’hui? Et bien raté, il était plutôt pas mal… – 
Bon d’abord, il faut que je vous dise, que le genre Dystopique, ce n’est pas toujours mon « truc ». Donc Ruines n’aurait pas dû être pour moi. OUI, il n’aurait pas dû. MAIS … Finalement, on se laisse facilement, porté dans l’histoire et l’intrigue. On veut savoir pourquoi Alex ne se souvient de rien, depuis son réveil dans la ruelle. Comprendre, pourquoi le monde est devenu se qu’il est. Je n’ai pas pu m’empêcher de me posée un certain nombres de questions pendant ma lecture, cherchant à savoir où l’auteure voulait nous mener.
Sophia Laurent a su décrire avec un talent certain, les lieux et les personnages de son roman, pour nous permettre à nous lecteurs, de nous plonger un peu plus profondément dans l’histoire de ses protagonistes.
Les personnages, Alex et Max sont Attachants.
Max, adulte avant l’heure, a sous sa responsabilité, tout un campement d’adolescents et de jeunes enfants. On sent chez lui une force de caractère, qui, pour le coup de nous force à une certaine marque de RESPECT.
Pour ALEX, je dirai que je suis mitigé, on sent chez lui de la douceur et une certaine vulnérabilité malgré le caractère têtu et courageux dont il fait preuve. Il a l’air bon, mais vue la fin de ce premier tome, je me pose quand même la question. 
Alex est-il un vrai gentil.? Un méchant amnésique? Ou simplement un garçon qui devra choisir son camps dans les prochains tomes?
Le livre est fluide, et se lit facilement. On retrouve la narration extérieur. -Merci Léna Walker qui m’a permis de dépasser mes préjugés sur cette forme de narration. Car sans ça, je serais certainement passée à coté d’un bon moment de lecture. –
Nul doute, que ce roman soit un gros coup de cœur, pour les amateur de dystopie, mais pour moi, il est et restera un très bon moment de lecture.
Alors maintenant, est ce que je vous recommande ce livre? La réponse est OUI sans aucune hésitation. L’histoire, les personnages, l’intrigue et la plume de l’auteure, vous ferons voyager, vers un monde où le danger est à chaque coin de rues.
Quand à moi, je n’ai plus qu’à me procurer le tome 2.
Résumé tome 1, Nuit : 
Alex… Quatre lettres qui se débattent pour rester à flot.
C’est tout ce qu’il connaît de lui. Le reste, ce monde dévasté, ces hommes qui veulent sa peau, son corps aussi détérioré que son esprit et cette bande d’adolescents plus sauvages les uns que les autres… Le reste est flou, vague, sombre.
Il va chercher la lumière à travers cette nuit qui lui est tombée dessus. Et rencontrer dangers, aventures, et… amis ?
Couverture de Ruines, Tome 1 : Nuit
Edition: Auto-édité
Auteur: Sophia Laurent
Nombres de pages: 201
Format: Livre Numérique
Ma Note
Publicités

2 réflexions au sujet de « Ruines: La chronique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s