Interviews

Interview #5

Aujourd’hui, je reçois pour mon grand plaisir et le tien je l’espère l’auteure de mon dernier coup de coeur! Si s’agit de … roulement de tambour ! ALBINE TANGRE.

Bonjour Albine et merci d’avoir accepté de répondre à mes questions.
Je vais commencer avec la traditionnelle demande, peux-tu te présenter à mes lecteurs ?

Je suis moitié maman au foyer, moitié auteure débutante. J’ai publié deux romans en auto-édition et je participe régulièrement à des concours. C’est le défi qui m’anime avant tout, en écriture comme dans la vie.

À bientôt mes amours étant un coup de cœur, je serai curieuse de savoir ce qui t’a inspiré pour écrire ce roman.
Et pourquoi ?

La création d’À bientôt mes amours est atypique. J’avais commencé un premier concours sur Fyctia puis me suis intéressée à un deuxième dont le thème était Best Friend Forever. Mais je désirais écrire une histoire qui sorte des sentiers battus. Tout est parti au départ de cette photo de mes 2 fils : _bbqnrtj

Je me suis alors demandée ce que serait une maman, mais sans enfants…. Quelle serait sa vie ? Comment pourrait elle s’en sortir ?

As-tu déjà songé, à écrire un livre sur la vie d’Ava avant son séjour en Hôpital Psy ?

Absolument pas. J’aurais l’impression de recycler mon histoire. Avant même la rédaction de la vie d’Ava, je savais exactement où ça commencerait et où ça se finirait.

Je sais que tu prépares un nouveau roman, sans rentrer dans les grandes lignes peux-tu nous en parler ?

Ce nouveau roman est en fait le tout premier que j’ai terminé. C’était en 2010. Mais je l’ai réécris entièrement deux fois. A chaque relecture je n’en étais pas satisfaite. C’est le premier tome d’une série, « Alexia, voyages à travers les mondes » qui sera intitulé Illusions. Au début de ce tome, Alexia se réveille à l’hôpital. Pourquoi est-elle alitée ? Où sont passées les cinq dernières années de sa vie ? Plus grave encore, pourquoi ne reconnaît elle pas le monde dans lequel elle évolue ? Elle pars alors en quête de vérité. Amitiés, aventures et dangers au programme. Sortie en auto-édition prévue pour novembre.

Si demain, tu étais coincé sur une île déserte, quels livres – Auto-édité- te faudrait-il pour survivre ? Tu peux en choisir trois parce que je suis gentille !

Sans hésiter je prendrai Habeas Corpus de Victor Boissel. Cette oeuvre est tellement aboutie, merveilleusement bien écrite et intriguante que je l’ai achetée en papier afin de relire à loisir. Et puis j’emporterais également les livres de mes deux Elsa préférées, Gallahan et Chapelier. Chacune dans un style différent, mais ce sont des lectures qui valent le coup qu’on s’y intéresse.

Un petit mot pour la fin ?

Merci à toi Maëva de m’avoir proposé cette interview. Toi et les autres blogueurs font un travail incroyable afin de nous aider, et j’en suis honorée. Et un immense merci à mes lecteurs sans qui je ne serais pas auteure.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Interview #5 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s