Chroniques & Co, Coup de coeur

Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon – Elsa Gallahan

Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon par [Gallahan, Elsa]
Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon – Elsa Gallahan – 216 Pages – Livre Numérique et Broché
Résumé: 

Prénom : Cassandra alias la Princesse Geekette
Âge : 22 ans
Professions : Animatrice en centre de loisirs/Développeuse Web
Signes Particuliers : Caractère de merde, impulsive, jure comme un charretier, reine de la gaffe
Profil Amoureux : Ai mis en place un système de 4 lignes défensives suite à des expériences douloureuses
Rêve : De connaître l’amour, mais trouve toujours un tas de raisons de le fuir à toutes jambes (Non, j’ai pas peur…)
Le Hic Bonus : Ai rencontré mon idéal masculin dans des circonstances pour le moins catastrophiques

 

 

Mon avis:

Honnêtement, je ne sais pas vraiment par où débuter cette nouvelle chronique. Je trouve difficile de l’écrire sans rien dévoiler de l’histoire. Alors pour une fois, je vais seulement vous parler de ce que j’ai ressenti pendant ma lecture.

Pour commencer, j’ai ri, beaucoup ! Vraiment beaucoup, et ce de la première à la dernière page. C’est un livre qui fait du bien, qui nous réchauffe de ce temps froid et maussade. Mais c’est aussi un livre qui — je l’espère — fera un carton sur les plages cet été. Il vient d’agrandir ma pile de livres doudou. Un véritable coup de cœur !

Cass, l’un des personnages principaux est une nana « atta-chiante » qui collectionne les bourdes, qui vous feront rire parfois jusqu’aux larmes ! (oui, cela a été mon cas) Elle est jeune, drôle, impulsive et parfois naïve, mais c’est ce qui fait son charme à n’en pas douter. Cela dit, j’ai quand même une fois ou deux eu envie de la secouer. De lui dire, mais p****n réveille-toi, ouvre les yeux !

Eric, le second protagoniste est tout ce qu’il y a de plus charmant ! C’est l’homme idéal si vous voulez mon avis. Doux, attentif, fort et compréhensif. Il est tout cela à la fois sans pour autant en faire une mauviette, l’auteur a su lui donner une véritable personnalité !

Bon, comme je ne veux rien vous spoliez je vais devoir m’arrêter là !  Mais avant cela, je voudrais rajouter ceci : l’auteur se renouvelle avec ce nouveau genre littéraire, un genre qui lui va bien et qui aura illuminé ma nuit de lecture avec ce roman qu’est « Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon ! » Le style est frais, pétillant et la lecture est fluide à tel point que les pages se tournent toutes seules ! J’ai littéralement craqué pour l’histoire !

Je vous laisse en juger, mais je suis certaine que comme moi, vous passerez un très bon moment !

Publicités
Chroniques & Co

Routine or not Routine – Maria Dallavalle

Routine or not routine... par [Dallavalle, Maria]
Routine or not routine – Maria Dallavalle –   119 pages – Ebook

Résumé: 

Sophie, bientôt 40 ans, mariée et maman de 2 garçons plein de vie, s’enlise dans une routine qui l’étouffe.
Un nouveau directeur commercial et les absences répétées de son mari vont pousser Sophie à s’interroger sur sa vie, sur ses choix et sur son couple. Autant de questions qui vont la bousculer mais une seule certitude : elle peut toujours compter sur Stéphanie sa meilleure amie.
Sophie, cela pourrait être moi, cela pourrait être vous.
Comment sait-on qu’on a trouvé l’homme de sa vie ? Sophie pensait connaître les réponses, mais parfois la vie réserve bien des surprises, bonnes ou mauvaises.

 

Mon Avis:

Si on se retrouve aujourd’hui, c’est que j’ai envie de partager avec toi mon dernier coup de cœur. Un livre dont j’avais commencé à lire sur la plateforme Wattpad. Il s’agit de Routine or not routine. Je ne vais pas vous mentir, j’ai profité du #LeMoisDesIndés pour me l’offrir, bien que celui-ci me fasse de l’œil depuis qu’Amandine du blog amabooksaddict.blogspot.fr a partagé la page de l’autrice sur Facebook.

J’ai donc repris le livre depuis le début hier en début de soirée (4oct) et tenez-vous bien je l’ai terminé le même jour peu avant 23h. Cela faisait plus de 6mois que je n’avais pas lu d’une traite. Je n’ai pas pu le lâcher. Je ne rentrerais pas dans les détails de l’histoire au risque de vous spoiler, mais sachez ceci, j’ai versé quelques larmes, j’ai ri et me suis posé les mêmes questions que Sophie la protagoniste principale. C’est un roman très actuel sur les questions qu’une femme est susceptible de se poser, sur le « meilleur » choix à faire…

Je pourrais très facilement être amie avec Sophie tant sa personnalité ressemble à la mienne, j’ai trouvé ça hallucinant. L’autrice a su lui donner vie, mais pas seulement à celle-ci, Bastien et les personnages secondaires le sont tout autant. C’est à se demander si l’autrice ne sait pas inspirer de sa vie pour donner corps à son roman. Bref, c’est un véritable coup de cœur, tant pour le style et la plume que pour l’histoire. Je ne peux que vous recommander de vous jeter dessus si ce n’est pas déjà fait. D’ailleurs en ce moment et jusqu’au 31 octobre, il est à prix mini sur Amazon.

Chroniques & Co

OUTRAGE – Maryssa Rachel

Ce livre qui fait parler de lui !

Résumé: 

Le roman de l’emprise. Le roman de l’injustice des sentiments. Le roman de l’amour qui s’enfuit.
 » L’amour, le seul, l’unique, celui dont on n’oubliera jamais le nom, porte les stigmates de nos plus terribles douleurs.  »
Attention : Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains ! Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s’est construit une carapace de survie.
Elle fuit l’amour par peur de l’attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l’alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d’un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant… Lui, c’est Alex, un artiste paumé, un je-m’en-foutiste tout aussi névrosé qu’elle.

Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne… Rose n’écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit  » fuis « . Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus…
Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d’échapper à la douleur : le sexe!

 

Mon avis:

Y’a bien longtemps que je n’ai pas donnée mon avis sur un bouquin, mais aujourd’hui je sors du silence pour un livre qui fait du bruit. Il fait du bruit, mais dans le sens positif. Beaucoup appellent à la censure, mais t’es qui pour juger ? Putain, mais merde quoi ! On trouve bien pire sur internet ! Quand je pense que certains libraires sont en train de refuser la mise en rayon de ce bouquin à cause de citations sorties de leurs contextes. Fais chier ! Parce que ce livre OUTRAGE, c’est un putain de bouquin humain ! Alors oui, il faut parfois avoir le cœur et l’estomac bien accrocher, c’est le bouquin qui te bouscule, te choque, te retourne, te file la gerbe par moment, mais pas toujours ! C’est le bouquin, qui te montre l’homme dans ce qu’il a de pire. Mais il y a tellement d’autres choses dans ce livre ! C’est Rose qui se déconstruit se construit dans ce quel connait, c’est ça façon à elle de gérer, ou du moins d’essayer. Ce bouquin, c’est l’amour moche, sombre, fort et destructeur.

Tu es choqué pour des thèmes aborder dans les infos, journaux locaux, radio, oui là aussi quand tu les entends tu as envie de te boucher les oreilles en chantant « la-la, j’t’entends pas ! » Pourtant, c’est quotidien le viol, l’inceste… Et je ne parle là que de deux des sujets polémiques du livre. Oui il y a un passage sur la zoophilie, mais ce n’est pas non plus ce qui domine le livre. Ce qui domine ce sont les maux de Rose. Son mal-être et tout ce qui en découle et pas seulement les pratiques sexuelles de Rose.

Certains diront qu’on ne peut pas s’attacher à Rose, mais la vraie question c’est pourquoi ne pourrions-nous pas nous y attacher ? Elle est humaine avec ses faiblesses. On peut lui trouver des excuses pour certaines de ces pratiques, pas toutes cela dit, je pense notamment au passage zoophile. Mais pour ce qui est du bondage, franchement je ne vois pas le problème tant que c’est consenti.

Alors ai-je aimé le livre ? Oui, mais pas au sens où on l’entend. Je l’ai aimé, car il m’a bousculée, bouleversé et fait réfléchir. Je l’ai aimé pour son style hachuré, saccadé telle l’histoire de Rose. C’est « vrai » sans fioriture aucune, c’est mené d’une main de maitre. C’est un livre qui bouscule, c’est un livre qui mérite d’être « entendu », c’est une autrice qui mérite d’être lue !

Je conclurais en disant, qu’effectivement ce n’est pas un livre à mettre dans toutes les mains et qu’il faut une ouverture d’esprit suffisamment large pour pouvoir aller au bout sans jugement. Pour public averti.

Bon moment, Chroniques & Co

Alexia, voyage à travers les mondes – Albine Tangre

Alexia, voyage à travers les mondes – Albine Tangre – 234 pages – Livre Numérique et Broché

Résumé: 

Alexia, jeune femme à la vie paisible et ordinaire, se réveille à l’hôpital. Pourquoi est-elle alitée ? Où sont passées les cinq dernières années de sa vie ? Et pour quelle raison ne reconnaît-elle pas le monde dans lequel elle évolue ? Angoissée par toutes ces questions, la jeune femme part en quête de vérité. Elle rencontrera sur son chemin l’aventure, le danger, l’amitié, et bien plus encore.

 

 

 

 

 

 

Avis:

Enfin, je pose des mots sur ma lecture ! Il était temps ! (Albine, tu peux râler pour mon retard :p )
C’est le troisième roman de l’auteure que j’ai la chance de lire. Une fois plus je suis séduite ! Vraiment ! Albine sait surprendre son lectorat avec une facilité presque déconcertante.

Changement de registre, elle gère avec brio.
Le récit est mené d’une main de maître. Nous sommes dès les premières pages immergés dans l’histoire d’Alexia. Tout comme notre protagoniste nous avançons à l’aveugle ne sachant pas où nous promène l’auteur. Les pages se tournent avec facilité, on en veut toujours plus. Et ce « plus » s’obtient vers la toute fin. (Sadique ? Un peu quand même ! Elle est où la suite ?) Vous l’aurez compris, je l’attends de pied ferme ! Les personnages sont peints avec soin et n’en sont que plus attachants encore !
J’espère que comme moi, vous irez de surprise en surprise.

Le style et la plume sont toujours fluides et agréables à lire ! Bref, un roman que je recommande, il vous fera voyager à coup sûr ! Albine Tangre une auteure à suivre de près !

( Je vous parle bientôt de Brisures son recueil de nouvelles, magnifique !)

Chroniques & Co

Conspiration T1 – Sam Carda

Conspiration: Tome 1 par [Carda, Sam]
Conspiration – Sam Carda – 161 Pages – Livre Numérique
Résumé :

Lorsque vous avez trente ans, un fiancé que vous aimez, un mariage à préparer, une carrière montante, rien ne laisse présager que le malheur peut s’abattre sur votre vie bien réglée.
Responsable d’une section spéciale d’inspecteurs de police, Olivia Bouquet sera amenée à enquêter sur la mort suspecte de Manon Monta, la fille du grand et redoutable Bastien Fillermans, géant financier le plus riche et puissant du pays.
Cependant, l’enquête prendra des proportions angoissantes lorsqu’elle se rendra compte que Noah Garnier, son fiancé, est lié de près ou de loin à la mort de Manon.

Olivia Bouquet sera confrontée, malgré elle, à la plus grande conspiration jamais imaginée. Intègre et juste, elle devra se fier à son instinct pour découvrir les véritables intentions de chacun. Car dans ce monde égoïste et sans cœur, seules sa force de caractère et sa volonté pourront la sauver…

CONSPIRATION – Le roman qui vous cache sa véritable identité

Mon avis:

Aujourd’hui, je suis une cardette en souffrance ! Oui, je souffre de ne pas pouvoir dire que du bien de ce roman !
J’ai l’impression d’avoir loupé ma chorégraphie ! D’avoir raté un pas… Aie ! Pourtant les ingrédients sont les mêmes que pour Secrets Mortels, seulement pour moi cette fois, ça ne l’a pas fait ! Un peu comme dans une recette, les éléments (ingrédients) pris de façon individuelle sont bons, seul le plat est moyen ! (C’est mon avis, seulement.) Je m’en veux de ne pas l’avoir apprécié… Si dans Secrets Mortels les nombreux personnages et intrigues ne m’ont pas perdu en cours de route, c’est pourtant le cas ici. J’ai eu beaucoup de mal à ne pas me perdre. Aie ! Pardon Sam !

Bon, vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment aimé, mais parce qu’il y a un « mais », je lirais la suite ! Pourquoi faire pensez-vous ? Je suis curieuse, et je veux pouvoir dire si j’aime ou non en connaissant tous les tenants et les aboutissants ! Maso ? Peut-être bien, mais je veux pouvoir être dès plus objective en ce qui concerne un de mes auteurs chouchou ! Et parce que c’est un de mes chouchous, je ne peux que vous conseiller d’essayer, peut-être serez-vous convaincu là où je ne l’ai pas été !

Je vais tout de même terminer sur une note positive. Le style et la plume restent très agréables à lire ! 🙂

À lire d'urgence !, Bon moment garantit !, Chroniques & Co, Coup de coeur

Beyond Tome 2: Division – Lena Walker

Beyond Tome 2 Division – Lena Walker – 346 pages – Livre numérique et Broché

 Résumé :

À des années-lumière de la Terre, Victoria va découvrir Keyon, un monde dont les habitants, d’apparence humaine, semblent étrangement vivre en paix et en parfaite harmonie. D’abord enthousiaste à l’idée de pouvoir y construire une nouvelle vie, Victoria va progressivement se rendre compte qu’elle n’a pas sa place sur cette planète. Quels mystérieux secrets cache Keyon ? Victoria acceptera-t-elle de se plier à « la Norme » qui régit cette communauté ? Comment pourra-t-elle vivre sa relation avec Liam alors qu’éprouver des sentiments est prohibé ? Plus forte et plus déterminée que jamais, Victoria fera tout pour découvrir la vérité et accomplir sa destinée.

 

 

 

Mon avis :

Bon, j’aimerais dire plein de choses, mais se serai spolié le livre ! Donc autant de faire simple. Ce second volet est lui aussi un coup de cœur ! Oui oui, comme le tome 1. Si le premier tome méritait une place dans ma bibliothèque, celui-ci le vaut encore plus. Je m’explique. Je trouve que Beyond a gagné en maturité ! Je ne saurais pas vraiment expliquer mon ressenti à ce sujet, malheureusement. Cela est peut-être dû aux faits que les personnages ont vieilli et qu’ils ont gagné en maturité. Ou alors, l’auteur a franchi un cap, je n’en sais rien et à vrai dire je m’en fiche un peu… Parce que j’ai passée un excellent moment, bien que ce tome soit un chouia plus calme que le premier.

Dans le tome deux, nous découvrons Keyon, la planète de Liam ainsi que ses habitants. Nous en apprenons également davantage sur La NORME. Quel drôle de chose ! Leur technologie est fascinante, d’ailleurs si Lena pouvait me dire comment me procurer un lit comme celui dont bénéficie Victoria cela serait génial. Il y a aussi de nouveaux personnages, Karl, kora, Clio et Ray, quelques-uns sont attachants quand d’autres sont détestables à souhait. J’aimerais vraiment en dire plus, mais je ne peux pas le faire …

Comme pour le premier tome, on retrouve la jolie plume de Lena Walker et c’est un vrai plaisir ! Tout y est pour mon/notre plus grand bonheur, l’histoire naissance entre Liam et Victoria survit-elle au voyage interstellaire ? Joshua et Victoria s’acclimatent-ils à leur nouvelle vie ? Quels sont les secrets de Keyon ? Si tu souhaites découvrir les réponses à ces questions, tu n’as plus qu’à te procurer ce tome 2. Il est génial alors fonce !

Chroniques & Co, Mytho

Mytho Chronique #7 – Conspiration

 

Conspiration: Tome 1 par [Carda, Sam]
Conspiration – Sam Carda – 179 pages – Livre Numérique
Résumé:

Lorsque vous avez trente ans, un fiancé que vous aimez, un mariage à préparer, une carrière montante, rien ne laisse présager que le malheur peut s’abattre sur votre vie bien réglée.
Responsable d’une section spéciale d’inspecteurs de police, Olivia Bouquet sera amenée à enquêter sur la mort suspecte de Manon Monta, la fille du grand et redoutable Bastien Fillermans, géant financier le plus riche et puissant du pays.
Cependant, l’enquête prendra des proportions angoissantes lorsqu’elle se rendra compte que Noah Garnier, son fiancé, est lié de près ou de loin à la mort de Manon.
Olivia Bouquet sera confrontée, malgré elle, à la plus grande conspiration jamais imaginée. Intègre et juste, elle devra se fier à son instinct pour découvrir les véritables intentions de chacun. Car dans ce monde égoïste et sans cœur, seules sa force de caractère et sa volonté pourront la sauver…
CONSPIRATION – Le roman qui vous cache sa véritable identité

SORTIE: Le 16 décembre 2016

Mytho Chronique:

Conspiration est le nouveau roman de M’sieur Carda et c’est celui-ci que j’ai choisi pour cette nouvelle Mytho Chronique. Tu comprendras qu’en tant que « Cardette » je me devais d’en faire une. Mais pas seulement, j’ai également passée une énorme commande chez mon perruquier, j’ai préféré anticiper parce que là on parle de cinq tomes ! De quoi être chauve un petit moment !

Afficher l'image d'origine
Sam Carda nous demande de ne pas crier au scandale en nous promettant des tomes l’un derrière les autres ou presque. Non, mais attends voir ! Tout le bouquin est écrit et il nous le sort en plusieurs fois ? C’est exact ! Eh oui ! l’auteur est sadique, mais rien de nouveau sous le soleil !
L’auteur écrit-il vite en carburant au coca comme une certaine Sophia Laurent ? Pas du tout ! Sam Carda a fait les fonds de tiroirs en nous ressortant un manuscrit de 2010… Autant dire que pendant les six années qui viennent de s’écouler le roman a pu être peaufiné en long en large et en travers.
Alors de quoi parle Conspiration ?
Franchement, je n’en sais rien ! Ou en tout cas pas grand-chose. C’est frustrant quand même !
Olivia Bouquet c’est l’inspecteur qui devra résoudre le mystère de la mort d’un couple de riches, Xavier et Manon Monta. Pour compliquer la chose, Sam Carda nous promet un livre avec beaucoup de personnages, des rebondissements et du suspense. Tous les bons éléments d’un thriller policier !
Xavier saute d’un pont et sa femme est retrouvée morte à leur domicile. A-t-il vraiment sauté ou a-t-il était poussé ? Xavier a-t-il tué sa femme ? Avait-il une maîtresse qui se somme Ava ? Tant de questions pour si peu de réponses. Que les masques tombent !